Sucettes croquantes parmesan/pavot

Un petit amuse-bouche pour l’apéro, impressionnant et pourtant si facile à faire, croyez-moi, vos convives seront bluffés!

20140720-161010-58210059.jpg

Temps de préparation : 10 mn

Temps de cuisson : 3mn

 

Ingrédients :

– 150 g parmesan (moi je le prends râpé sous vide)

– brochettes en bois de 12-15cm / pic à cocktail

– graines de pavot (au rayon épices)

 

1/ Préchauffer le four à 200°C (Th.6/7).

2/ Recouvrer la plaque de votre four de papier sulfurisé et penser à la « coller » ou à la fixe avec du poids car avec la chaleur du four vos feuilles risquent de s’envoler.

3/ Avec une cuillère à café faire des petits tas de parmesan assez espacés.

4/ Poser un pic  à cocktail au milieu.

5/ Écraser le tas avec le dos de la petites cuillères.

6/ Parsemer de graines de pavot.

7/ Enfourner 3mn en surveillant la première fournée afin de savoir quand les sucettes sont cuites.

Quand le fromage est fondu et commence légèrement à colorer sortir la plaque, laisser refroidir avant de servir. Simple et délicieux!

 

Couscous

Un grand classique de la cuisine maghrébine et pourtant il en existe des variétés très différentes selon les pays (Maroc, Algérie ou Tunisie) et même à l’intérieur même des pays selon les provinces. Alors voici ma recette de couscous tunisien façon Mongia (ma belle-mère).

20140709-200236-72156156.jpg

Temps de préparation : 30 mn

Temps de cuisson : 1h30-2h00

Ingrédients (pour 6 personnes) : dans cette rubrique tout est adaptable et modifiable. En voici la version « luxe » ou plutôt coucous royal.

Viandes:

– 3-4 tranches de collier d’agneau
– 4 cuisses de poulet
– 8-10 merguez
– 15-20 boulettes kefta (je les trouve chez auchan ou carrefour au rayon halal)

20140709-200234-72154924.jpg

 

Légumes :

– 3 oignons
– 12-15 carottes moyennes
– 1 belle tranche de potiron (en hiver) ou 4 courgettes moyennes (en été)
– 4 pommes de terres moyennes
– 4 poivrons
– 1 boîte de pois chiche

Mais aussi : aubergine, petits pois…

20140709-200108-72068264.jpg

 

Divers :

– 10-15 cl d’huile d’olive (de préférence)
– 2 petites boîtes de concentré de tomate
– 1 cc d’harissa
– 1 kubor
– ras-el-hanout
– chapelure fine

– sel&poivre

– 500 g de semoule fine (ou autre nous c’est notre préférée)

Préparation :

L’idéal et d’avoir un couscoussier car je n’imagine pas (pour ma part faire de la semoule à l’eau comme le dis si bien mon mari^^) faire la semoule autrement qu’à la vapeur. Si vous n’en avait pas une grande cocotte (genre cocote minute 8 ou 10L) fera l’affaire…

Concernant la viande je ne mets dans le bouillon du couscous que l’agneau, je fais le poulet, les merguez et les boulettes au four (ou à la poêle pour les boulettes).

1/ Éplucher les oignons, les carottes, les pommes de terre, les courgettes (ou le potiron : attention de ne pas vous blesser la peau est dure!), vider les poivrons et les épépiner.

2/Dans le couscoussier verser l’huile et chauffer. Y faire dorer les tranches de collier d’agneau. Une fois dorées les retirer et les réserver.

3/Dans le couscoussier (avec le fond d’huile « aromatisé » au jus de viande que l’on vient de faire dorer) faire suer 2 oignons grossièrement détaillés. Une fois translucides ajouter les 2 boîtes de concentré de tomates, l’harissa, saler et poivrer et ajouter de l’eau afin que tout puisse se mélanger correctement . Laisser réduire à feu vif afin que la sauce tomate cuise et qu’elle ait l’aspect d’une sauce tomate légèrement épaisse.

4/Rajouter l’agneau et l’oignon entier restant, les pommes de terre, les carottes, les poivrons et les pois chiche.

5/Couvrir d’eau juste au dessus des légumes (3-4cm au dessus).

6/Ajouter le kubor, une cuillère à café de ras-el-hanout et saler/poivrer.

7/Couvrir en posant le panier vapeur et le couvercle au dessus de celui-ci et laisser mijoter.

>>>Oui nous n’avons pas mis les courgettes (potiron) mais ce légume cuisant très vite nous le mettrons par la suite.

8/Pendant ce temps, dans un plat allant au four déposer vos merguez et ajouter un fond d’eau.

9/Dans un saladier déposer vos cuisses de poulet, les arroser de jus de citron, d’un filet d’huile d’olive, saler, poivrer et ajouter(si vous en avez, sinon vous pouvez enfourner ainsi) des épices spécial poulet rôti (qu’on trouve chez les épiciers orientaux ou dans les boucheries halal). Malaxer les cuisses afin que toute la peau soit recouverte de la « marinade ». Les disposer dans un plat allant au four et ajouter un peu d’eau.

10/Dans un tupperware, verser de la chapelure fine et y déposer les boulettes, remettre le couvercle et mélanger délicatement afin que les boulettes soient couvertes de chapelure (elles seront ainsi plus croustillantes que vous les cuisiez à la poêle ou au four).

>>>ENFOURNER merguez, poulet 30 à 45 mn avant de déguster votre coucous soit environ 45mn-1H après que le couscous ait commencé à mijoter. Pour les boulettes nous préférons les cuire dans une poêle légèrement huilée. J’arrose le poulet avec son propre jus régulièrement pendant sa cuisson.

11/Verser la semoule dans un saladier, dans un grand verre verser de l’eau chaude salée et un filet d’huile. Verser 3/4 de ce mélanger sur la semoule, et l’égrainer à la main ou à la fourchette. La réserver le temps qu’elle gonfle.

12/Verser la semoule dans le panier vapeur du couscoussier et couvrir. Laisser cuire 15-20 mn.

>>>Mettre les courgettes (potiron) dans le bouillon.

13/Verser la semoule chaude dans le saladier et recommencer la même opération qu’à l’étape 11 avec le mélange eau salée huilée, remettre la semoule dans le panier vapeur et laisser de nouveau cuire 15-20 mn en ajoutant quelques noisettes de beurre.

>>>Mettre les boulettes à cuire dans la poêle. Surveiller votre viande au four et laisser éventuellement en maintien au chaud.

14/Verser la semoule dans un saladier et arroser de bouillon (sauce) que vous prélevez dans le couscoussier, dans le but de colorer la semoule mais également de lui donner du goût. Et remettre pour la dernière fois la semoule dans le panier vapeur pour 10-15 mn.

Côté présentation, vous pouvez comme en Tunisie disposer la semoule dans un grand plat à couscous, et déposer de manière délicate les légumes et la viande et servir ainsi. Ou faire comme à la française et présenter semoule, légumes , viande et sauce séparément afin que chaque convive puisse se servir à sa guise.

N’hésiter pas à poser vos questions en commentaires, je pense n’avoir oublier aucune étape, mais la recette étant longue, rien n’est moins sûre😉

 

 

 

 

 

 

 

 

Trianon -Recette à réaliser la veille

La pâtisserie au chocolat que je préfère… Je ne suis pas très crème au beurre mais plutôt mousse. J’ai donc décidé de me lancer pour Noël!
Place à la recette😉

20131229-212140.jpg

Temps de préparation : 1h

Temps de cuisson: 30 mn

Temps de repos : minimum 30mn/idéalement une nuit

Ingrédients:

Pour la daquoise:
– 3 blancs d’oeuf
– 90 g de poudre d’amandes (ou de noisettes moi je préfère noisettes)
– 100 g de sucre glace
– 35 g de sucre en poudre

Pour le croustillant praliné:
– 200g de chocolat pralinoise
– 125g de crêpes dentelle
– 40g de pralin

Pour la mousse au chocolat:
– 50 cl de crème liquide 30%mat.gr
– 300g de chocolat noir
– agar-agar ou 2 feuilles de gélatine

Préparation de la daquoise :

Préchauffer le four à 170°C (Th.5-6).

1/ Monter les blancs en neige ferme, en ajoutant petit à petit le sucre en poudre.

2/Mélanger le sucre glace et la poudre de noisettes.

3/ Incorporer délicatement le mélange sucre glace/poudre de noisettes aux blancs en neige.

4/ Sur une plaque à pâtisserie recouverte d’un papier sulfurisé, poser un carré à pâtisserie (ou un rond comme moi qui n’avait pas de carré) et dresser la pâte à la poche à douille.

5/Enfourner pour 20-25 mn.

 

Préparation du croustillant praliné :

1/ Faire fondre la pralinoise au bain-marie ou au micro-ondes dans un bol recouvert d’un film.

2/ Ajouter les crêpes dentelles émiettés et le pralin et réserver.

 

Pour la mousse au chocolat :

1/ Faire fondre le chocolat au bain-marie avec 1-2 cuillères à soupe de lait,ajouter la gélatine ou l’agar-agar, réserver et laisser refroidir.

2/ Monter la crème en chantilly bien ferme.

3/Incorporer très délicatement la chantilly au chocolat, en faisant des mouvements très amples pour ne pas casser la mousse, réserver au frigo.

 

Pour le montage :

1/ Déposer la daquoise entouré du cercle sur un plat.

2/Étaler le croustillant praliné uniformément en tassant légèrement.

3/Réserver au frais 30 mn afin que le croustillant durcisse.

4/Verser la mousse au chocolat sur le croustillant.

5/ Réserver au frais une nuit avant dégustation.

Tartes pommes/amandes

Aujourd’hui une recette de tarte aux pommes simple. Oui je sais le fond de compote fait chier tout le monde, trop long à faire est un peu longuet à faire…
Et puis finalement j’ai trouvé une tarte qui change un peu de l’ordinaire…. Une compote simple et bim j’ai tenté ce que j’avais en tête…

20131124-223009.jpg

Temps de préparation: 25-30 mn

Temps de cuisson: 30 mn

Ingrédients pour 6 personnes:

– 1 pâte brisée (toute prête ça fait l’affaire aussi!)
– 5-6 pommes Golden (5 grosses/6 moyennes)
– 2 cuillères à soupe d’eau
– 2 cuillères à soupe d’amandes en poudre
– 2 sachets de sucre vanillé
– 2 cuillères à soupe d’amandes effilées

1/ Préparer la compote : éplucher 3 pommes, les détailler en morceaux et les faire compoter à feu doux dans une casserole pendant une vingtaine de minutes avec 2 cuillères à soupe d’eau et un sachet de sucre vanillé.

2/ Pendant que les pommes compotent, éplucher les pommes restantes et les détailler en quartiers puis en lamelle (3 à 5 mm).

>>>Préchauffer votre four à 180 degrés (Th.6).

3/ Dérouler (ou étaler) votre pâte dans un moule à tarte.

4/ Saupoudrer la pâte avec la poudre d’amandes, la pâte doit rester visible.

5/ Répartir sur le fond de tarte ainsi saupoudré de poudre d’amandes la compote de pomme.

6/ Répartir les lamelles de pomme sur la tarte garnie de compote.

7/ Saupoudrer de sucre vanillé et d’amandes effilées.

8/ Enfourner à 180° (Th.6), four préchauffé, pour 30 minutes.

Voilà, votre tarte est prête. Laissez la refroidir à température ambiante et ne pas la mettre au frigo pour éviter que la pâte ramollisse et qu’elle soit moins croustillante et du coup moins agréable à la dégustation.

Je vous conseille également de la faire le jour même sinon la compote risque de détremper la pâte.